L'immobilier dans le le nord Isère
29 nov

Faites ramoner votre cheminée pour la vente de votre maison à Saint-Quentin-Fallavier !

AdobeStock_181765992

Vous voulez vendre une maison à Saint-Quentin-Fallavier à un bon prix et dans des délais raisonnables ? Première chose à faire : trouver la bonne agence immobilière, celle qui vous fera une estimation selon les justes prix du marché dans votre secteur et avec laquelle vous aurez, en plus, un bon rapport.

Une fois ce problème réglé, les visites pourront commencer avec votre agence immobilière. Et là, il faudra mettre toutes les chances de votre côté ! Faites une belle flambée de bois sec qui embaumera votre séjour et lui donnera tout de suite un aspect chaleureux. À une condition : avoir fait ramoner votre cheminée.

Pourquoi un tel entretien ?
D’abord par sécurité. L’absence d’entretien des cheminées est responsable de plusieurs dizaines d’incendies, d’intoxications au monoxyde de carbone et de décès. Ensuite, et à cause de ces risques, parce que c’est obligatoire deux fois par an si vous voulez être couvert par votre assurance en cas de problème et être en conformité avec la loi. En effet, cela évite que les dépôts accumulés le long des parois du conduit s’enflamment. Le tarif d’un ramonage de cheminée n’est pas exorbitant : de 40 à 70 € selon les professionnels ou les régions. En contrepartie, le défaut de ramonage est une infraction sanctionnée par une contravention de troisième catégorie (45 €). Et sachez que les conséquences sont beaucoup plus graves en cas d’incendie : poursuites pénales et rejet de la prise en charge par l’assureur.

Faites appel à un professionnel qui vous délivrera un certificat que vous pourrez communiquer à votre assureur en cas de sinistre et même à votre futur acquéreur qui, du coup, n’aura pas à s’occuper dans l’urgence de la cheminée. Un bon point de plus pour le séduire ! Ainsi, quand votre agence immobilière viendra chez vous avec des acquéreurs potentiels pour votre maison en vente de Saint-Quentin-Fallavier, vous serez parés.

C.V. / Bazikpress © Adobe Stock

Article précédent


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée